Stratégie

De par l’ampleur des dégâts quantitatifs, les violences sexuelles peuvent être comparées à une épidémie, et à une épidémie de type virale, eu égard à l’ampleur des dégâts qualitatifs réalisés chez les êtres humains.

La base de la stratégie SVS repose sur l’analogie que l’on peut faire entre les violences sexuelles et une épidémie virale.

Une victime est un malade avec un potentiel infectant.

La violence sexuelle est une maladie contagieuse.

La réponse est une stratégie d’éradication d’épidémie.

Créée par des médecins, l’association met en place un projet sur cinq ans, ponctué d’assises nationales annuelles pour informer, déployer les actions de prévention nécessaires et former aux protocoles de soins de réparation au service de cette stratégie d’éradication qui, telle une stratégie vaccinale, repose sur une tolérance zéro à un temps t.